Collection Printemps / Été 2021: Les backstages

Il y a une semaine, vous avez découvert les premières pièces de notre nouvelle collection. D’ailleurs, je ne m’attendais pas a un tel engouement, vous avez été nombreux à réagir vis-à-vis du premier modèle et je vous en suis très reconnaissante. Grâce à vos réactions positives, j’ai pu enfin célébrer une grosse victoire et apprécier le travail accompli jusqu’ici.

Je ne sais pas pour toi, mais j’ai toujours tendance à être très dur avec moi-même, surtout avec Spirited Minded qui est mon projet de passion. Ça doit être dans la nature humaine de ne pas percevoir le positif, mais de cibler le négatif. C’est tellement néfaste, il faut savoir célébrer chaque petite victoire, car c’est elles qui nous font avancer, pas à pas, vers la consécration de nos projets. Aujourd’hui, je savoure enfin cette grande victoire ; la sortie de notre belle collection, mais j’aurais dû l’apprécier bien plus tôt. C’était une petite parenthèse personnelle, pour vous partager un conseil qui vous aidera à aller de l’avant avec vos projets 😉

" L’entreprenariat, c’est aussi savoir utiliser les ressources que l’on a déjà pour en tirer profit de façon intelligente. "

Cette collection a été élaborée sur une période de 6 mois. Le processus de création d’une collection implique énormément de recherches. Il faut d’abord déterminer le thème de sa collection : nouvelles modes, couleurs, cibles, style, utilité, textile.

Puis, vient une autre étape très fastidieuse : la création des patrons de coutures. Ceux qui ne connaissent pas la couture ; de façon simplifiée, c’est le « plan » à suivre pour la découpe et l’assemblage d’un vêtement. Pour cette étape, je me suis inspiré des modes des années 70, 80 et 90. Ma maman étant couturière, regorge de stock d’archives de magazines de mode et de couture. Nous avons donc fait des mélanges et adapté les tendances de l’époque au goût du jour.

Je précise que je ne suis pas couturière, je n’ai pas fait d’étude dans le domaine de la mode. C’est grâce à l’aide de ma maman, que j’ai pu créer cette collection et apprendre la couture. L’entreprenariat, c’est aussi savoir utiliser les ressources que l’on a déjà pour en tirer profit de façon intelligente 😊

Après la création des patrons, vient la sélection de la matière première. En d’autres termes, le choix du textile qui sera le mieux adapté aux pièces de la collection. Cette étape nous a demandé beaucoup de patience et d’investissement. Il existe tellement de catégories de tissus, dont la qualité diffère. Nous avons dû confectionner une dizaine de prototypes avant de trouver notre bonheur. Pour les intéressés ; nous avons sélectionné un tissu que l’on appelle « French Terry » certifié GOTS, celle-ci garantit le caractère biologique du textile et la transformation responsable sur le plan environnemental. 

L’objectif était de créer un maximum de pièces dont la production serait faite à l’atelier. Pour ceux et celles qui viennent d’arriver dans l’aventure, l’atelier est une pièce que j’ai aménagée chez moi, dans ma maison à Nantes. C’est ici que je confectionne et modifie une partie des produits existant sur le e-shop.

Pourquoi produire notre collection à l’atelier ?
Nous souhaitions vous proposer des pièces uniques, faites à la main, de bonne qualité mais surtout, vous offrir une transparence totale sur la production. Chez SpiritedMinded, nous avons toujours suivi le concept du « slow fashion », en limitant les stocks avec de la précommande et des collections en édition limitées. Nous voulions aller plus loin dans notre démarche, avec une production à la demande, 0% de gaspillage, et la récupération de textile non utilisé. 

D'où vient la matière première?
Nos stocks de tissus proviennent d'une mercerie Parisienne. Je ne la mentionne pas ici, mais demandes moi sur nos réseaux si tu veux l'information ;) Concernant les bobines, nous nous approvisionnons auprès de boutiques de récupération textile. Autrement, dans les merceries de Nantes. De temps en temps, nous trouvons aussi des fins de stocks de bandes élastiques pour faire la ceinture du short "Sporty".

Nous lavons à la machine chaque tissu un par un avant de l'utiliser. Cela nous permet de vérifier sa qualité et de vous offrir des pièces propres et prêt à enfiler!

Les photos ci-dessous montrent le séchage du textile dans mon jardin ainsi que les couleurs sélectionnés pour la collection 2021!

 Comprendre le juste prix d'une pièce Spirited Minded

Le fait main a un coût. Pas seulement au niveau de la matière première, mais surtout au niveau du temps de travail. Chaque pièce est produite à la demande et adapté en fonction du client. Pour être transparente, lorsque vous achetez une pièce chez un artisan ou un créateur, vous payez surtout la main d'œuvre. Il ne faut pas se mentir, vivre de sa passion ne permet pas de faire des prix d'amis. Vous ne payerez jamais un produit à 20€ s'il a fallu 6h pour le faire.

Produire à la demande est un choix, certes le meilleur au plan environnemental mais moins intéressant au plan économique (dans mon cas). Par exemple, le textile de la collection été, est acheté en petite quantité, cela ne me permet pas de bénéficier de prix réduits. Produire en petite quantité coûte plus cher. Cependant, il y a toujours des solutions pour palier cette "perte", et gagner sur d'autres aspects. 

Ci-dessous, je te détail de façon simplifié les différents éléments qui me permettent d'appliquer un prix juste à mon produit, pour mon client, mais surtout le prix raisonnable pour le bon développement de la marque. 

Acheter local, c'est encourager un entrepreneur, créer et soutenir des emplois, connaître la provenance de son produit, protéger l'environnement. Le prix est toujours justifié :)

La nouvelle collection sera bientôt en ligne, restez connecté pour être informé! J'espère que cet article vous a plu, et peut-être un peu instruit.

PS: Petite note à ceux qui m'avaient écrit par rapport à leurs peurs de se lancer dans l'entreprenariat. Cela fait presque 2 ans que j'ai créé la marque, 2 ans que je travail en CDI de 35h en journée, sur le développement du projet le soir et les weekends. Ce projet est financé en partie par mon travail actuel, me lancer dans cette aventure en parallèle à été la meilleure décision que j'ai pu prendre. Tu n'as pas à tout quitter pour réaliser un rêve ou un projet. Il faut faire les choses par étape, être rationnel, prendre des risques et ESSAYER. Comme dit le proverbe; "les bonnes choses prennent du temps".

Leave a comment

All comments are moderated before being published

Shop now